S’équiper d’une solution chatbot, c’est aussi se poser la question de son hébergement en cloud ou on-premise. D’un côté, une architecture délocalisée et accessible à distance via des outils web : avec le cloud, l’entreprise délègue totalement l’exploitation et le stockage des logiciels et données faisant fonctionner le chatbot. De l’autre, une architecture installée sur les serveurs de l’entreprise : on parle de on-premise, ou « sur site ». Mais y a-t-il une solution idéale ? Chaque approche répond à des usages et des cultures différents. Pour vous aider à faire le bon choix, nous vous avons concocté un comparatif. Alors, êtes-vous plutôt cloud ou on-premise ?

La solution on-premise

Le on-premise est le format historique des éditeurs de logiciels. Bien avant la naissance d’Internet et du stockage en ligne couramment nommé cloud, toutes les solutions applicatives devaient être installées et exploitées sur les postes de travail et serveurs de l’entreprise. Le mode on-premise correspond donc au modèle classique de déploiement des logiciels, avant l’arrivée massive de l’Internet et, surtout, la généralisation progressive des offres cloud vendues sous forme d’abonnement. Selon la stratégie de l’entreprise, le mode on-premise conserve de véritables atouts.

Les avantages d’un chatbot on-premise

  • Vous achetez une licence perpétuelle pour une utilisation illimitée du logiciel.
  • Vous payez une seule fois la licence puis complétez avec des frais annuels de maintenance et support – en général d’environ 20 % du montant initial.
  • Vous bénéficiez d’un outil directement installé dans votre système d’information, ce qui offre plus de garanties en matière de sécurité.
  • Vous conservez la maîtrise de la chaîne technologique.

Les inconvénients d’un chatbot on-premise

Les principaux inconvénients du on-premise résident dans les contraintes qu’il impose :

  • Vous devez vous-même héberger, exploiter et maintenir la solution.
  • Vous devez donc faire monter en compétences une équipe technique et fonctionnelle complète pour assurer ces missions, via des formations de l’éditeur.
  • Enfin, c’est à vous de fournir et de configurer tous les composants hard et software pour installer la solution, selon les indications de l’éditeur.

Living Actor a fait du déploiement on-premise une vraie force pour répondre aux exigences de certains de ses clients, même si le modèle cloud est plus agile.


Retrouvez notre lexique de l’intelligence artificielle sur notre blog !


Le mode cloud

À l’image de Microsoft, qui bascule en cloud son offre bureautique avec office 365, le mode cloud – associé à la souscription à un abonnement (SaaS) – est une tendance majeure sur le marché du logiciel… et les chatbots n’y échappent pas !
Dans ce mode, l’hébergement de la solution chatbot est délocalisé et l’outil accessible à distance, hors les murs de l’entreprise. Au lieu de payer pour une licence, vous vous abonnez à un service « tout inclus » – un abonnement SaaS, pour Software as a Service – pour une période définie en amont. L’abonnement comprend généralement le droit d’utiliser le service, l’hébergement, l’accès à toutes les fonctionnalités et la maintenance. Il offre ainsi de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients !

Les avantages d’un chatbot en mode cloud

  • Vous achetez un service qui regroupe la technologie elle-même (votre chatbot) et tous les services afférents : hébergement, exploitation et engagement de bon fonctionnement (maintenance).
  • Vous optez pour une solution clé en main : tout est pris en charge par le prestataire.
  • Vous faites des économies sur le hardware, puisque vous n’avez pas de matériel à acheter.
  • Ce mode vous permet de facturer le service avec beaucoup plus de précision, en lien avec l’usage réel de la solution.

Les inconvénients d’un chatbot en mode cloud

En contrepartie, un service fourni en cloud va imposer quelques contraintes et points de vigilance :

  • votre prestataire étant garant de la performance du service (temps de réponse, gestion des incidents), il vous faut exiger des SLA précis en rapport avec l’importance du chatbot pour votre entreprise ;
  • si votre chatbot doit échanger des informations avec votre SI, il vous faut « ouvrir des flux sécurisés » entre la plateforme cloud du chatbot et votre entreprise, ce qui peut s’avérer complexe ;
  • vous devez impérativement vous assurer que les outils et processus de votre prestataire sont conformes aux exigences du RGPD.

Les clés pour faire le bon choix entre cloud et on-premise

Cloud ou on-premise, les deux solutions ont des avantages et des inconvénients. Le choix est donc souvent une question d’habitude : le processus d’acquisition est tant ancré dans les usages de certaines grandes entreprises que l’on parle volontiers d’une « culture de la propriété ». À cela, il faut ajouter les questions de sécurité, de réglementation et de politique interne qui contraignent parfois les entreprises à opter pour l’installation sur site.
Néanmoins, les comportements changent progressivement, la tendance s’inverse depuis quelques années et les habitudes évoluent. Sur le marché du logiciel, le mode cloud offre désormais la garantie d’un confort incontestable, à la fois pour les clients et pour les utilisateurs finaux. La souplesse de déploiement et la simplicité de prise en main des solutions cloud contrebalancent la rigidité et la complexité du déploiement on-premise.
En bref, il n’y a pas de bonne solution, mais seulement un choix qui convient à votre culture d’entreprise, à vos habitudes et à vos besoins. Il est d’ailleurs possible de mixer les deux options, de tester le mode cloud d’abord pour aller vers l’on-premise dans le cadre de projets à long terme.
La guerre entre cloud et on-premise n’aura pas lieu. Si le débat existe bel et bien, il oppose deux modes de déploiement ayant leurs fleurs et leurs épines. Pas de bon ou de mauvais choix dans l’absolu : tout est affaire de préférence, de contraintes et de tarification. La première question à vous poser est celle de l’usage : quelle utilisation entendez-vous faire de votre chatbot ? C’est en y répondant que vous pourrez mettre le doigt sur la solution la plus adaptée !

Nos équipes sont là pour vous aider à clarifier vos usages et vos besoins.

 

Crédit photo : Unsplash / Jon Tyson

L’article Solution chatbot en cloud ou on-premise : comment choisir ? est apparu en premier sur Living Actor.